D PROJECT

PROG ROCK

It was in 2006 that the singer, songwriter, multi-instrumentalist Stéphane Desbiens and author-producer Francis Foy founded D Project. The first album « Shimmering Lights » evoked a mix of different music styles; progressive rock, classical, metal including jazz. Many shows were presented especially with The Flowers King and Arena.

Later, in 2008, was the release of the album « Sagarmatha Dilemma », for which the music was inspired by Mount Everest images and its conquest by the climber Maxime Jean. The documentary « Everest » featured music from D Project. This collaboration has led Stéphane and his band to perform at Salle Albert-Rousseau of Quebec and in Europe in 2009.

In 2011, D Project offered a more rock and direct sound with the album « Big Face »,, a third opus consisting of nine pieces.
Then came the album « Making Sense » which arrived just in time for the band to offer a memorable performance at the 2014 Quebec Summer Festival with Marillion. Moreover, part of the sound of the last two albums was produced by Andy Jackson, Pink Floyd sound engineer.
D Project always surrounded themselves with prestigious musician and artists such as Tony Levin, Martin Orford, Derek Sherinian and Tomas Bodin. D Project’s music is varied and continues to evolve with the determination of its creators. D Project is a mix of Pink Floyd, Genesis and King Crimson, but with a personal touch and characteristic sound. ‘’Pink Floyd meets Classic rock’’


C’est en 2006 que le chanteur, compositeur, multi-instrumentiste Stéphane Desbiens et l’auteur Francis Foy fondent D Project. Le premier album « Shimmering Lights » évoque un mélange de différents styles musicaux; rock progressif, classique, métal tout en passant par le jazz. Plusieurs spectacles ont été présentés notamment avec The Flowers King et Arena.

Par la suite, en 2008 c’est la sortie de l’album « Sagarmatha Dilemma », dont la musique est inspirée des images du Mont Everest et de sa conquête par l’alpiniste Maxime Jean. Le film documentaire « Everest » propose la musique de D Project en trame sonore. Cette collaboration amènera Stéphane et son groupe à se produire à la Salle Albert-Rousseau de Québec et en Europe en 2009.

Pour 2011, D Project propose une musique plus « commercial » et plus rock avec l’album « Big Face ». Ce troisième opus rejoint une autre catégorie de fans et contribue à mousser la popularité du groupe. L’artiste de renommé mondiale Tony Levin y joue de la basse.

Vient ensuite l’album le plus progressif à ce jour de la formation, « Making Sense ». Le groupe donne une performance mémorable au Festival d’Été de Québec à l’été 2014 avec le groupe Marillion. De plus, une partie du son des deux derniers albums a été confié à Andy Jackson, ingénieur de son de Pink Floyd.

D Project c’est toujours entouré d’artistes musiciens prestigieux tels que Tony Levin, Martin Oford, Derek Sherinian et Tomas Bodin. La musique de D Project est très variée et ne cesse d’évoluer à la volonté de ses créateurs. D Project est un mélange de Pink Floyd, Genesis et de King Crimson, mais avec une touche et un son bien personnel… « Pink Floyd meets classic Rock »